Info News :
Thursday, 03 May 2018 19:53

Côte d’Ivoire/Fraude sur l’immatriculation des véhicules : Le Procureur annonce de poursuites contre des députés si… Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
ADOU Richard, le Procureur de la République de Côte d'Ivoire ADOU Richard, le Procureur de la République de Côte d'Ivoire Ph: @rtici.net

Le Procureur de la République a fait ce jeudi 3 mai 2018, le point des personnes interpelées et le préjudice subi par l’Etat dans l’affaire de fraude sur l’immatriculation des véhicules importés découverte par les services des douanes ivoiriennes.

Selon ADOU Richard, ‘‘le pot aux roses’’ a été découvert par la douane qui a décelé ‘‘la mise en place d’un mécanisme frauduleux permettant de contourner la Douane’’ afin de servir uniquement l’intérêt de ses auteurs de non de l’Etat. « L’argent, souligne-t-il, qui devrait servir à renflouer les caisses de l’État, s’est malencontreusement retrouvé dans les poches ou dans les comptes bancaires de certaines personnes qui animent les structures tant étatiques que privées ou sémi-privées ».

Les enquêtes, indique le Procureur, ont permis de mettre la main sur 3 personnes mis sous mandat de dépôt à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) et 15 autres placées en garde à vue. Pour le préjudice, il est estimé à près de 3 milliards F CFA pour environ un millier de véhicules concernés.

Seraient impliqués, dans ce mécanisme frauduleux mis en place, les agents de toute la chaine du Guichet Unique Automobile où siègent les agents du ministère des Transports, celui du Commerce mais aussi des partenaires techniques comme Côte d’Ivoire-Logistique, la Société Ivoirienne de Contrôle Technique Automobile (SICTA), Quipux et la Douane elle-même.

Pour ADOU Richard ‘’ces faits d’une extrême gravité’’ qualifiés de faux et usage de faux en écriture privée de banque ou de commerce, de faux et usage de faux dans certains documents administratifs, d’importations sans déclarations douanières, de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux’’ ne sauraient restés impunis. 

Dans une menace à peine voilée, ADOU prévient les élus, notamment les députés dont la rumeur pointe du doigt bon nombre d’entre eux dans ce crime économique. « Tous ceux qui ont participé à cette fraude répondront devant la loi conformément à notre constitution », a-t-il prévenu.
« Le juge d’instruction a été saisi, il a déjà commencé ses investigations. Il va au cours des jours à venir les poursuivre pour qu’on puisse savoir exactement ce qui s’est passé’’, a-t-il annoncé les couleurs. 
Mi-avril 2018, un contrôle de routine au Guichet Unique Automobile permet aux services des douanes du port d’Abidjan de déceler des incompatibilités entre leurs fichiers informatiques et physiques dans l’immatriculation des véhicules importés. L’Inspection Générale des Douanes saisit, découvre l’impressionnant dispositif de fraude des malfrats et engage une enquête qui met, pour l’instant, 18 personnes en cause. Les enquêtes se poursuivent.

JEN

Lu 598 fois

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...