Info News :
Wednesday, 02 May 2018 02:20

Côte d’Ivoire : Langage de sourd entre Ouattara et les travailleurs sur le SMAG, le stock des arriérés de 1988 à 2008 et la question des prisonniers politiques Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
les travailleurs ivoiriens à l'occasion du 1er mai 2018 les travailleurs ivoiriens à l'occasion du 1er mai 2018 Ph: @rtici.net

Alassane Ouattara a déclaré ce mardi 1er mai 2018, à l’occasion de la célébration de la fête du travail, qu’il ne faut pas que les fonctionnaires rêvent d’une prise en compte des stocks d’arriérés de salaire de 1988 à 2008.

« Ne rêvez pas de ce stock qui est une décision prise avant même que je ne sois premier ministre. Je ne suis pas responsable. Si vous ne l’avez pas demandé à ceux qui mon précédé, ne me le demandez pas à moi », a précisé le Chef de l’Etat aux travailleurs qui avaient exprimé leur désir de le voir corriger une décision qu’ils estiment injuste.      

Les travailleurs du privé, non plus, n’ont pas été oubliés par le Chef de l’Etat. Ils doivent se contenter des salaires de misère que leur proposent leurs employeurs du secteur de l’agro-industrie, notamment Hévéas, palmier à huile, anacarde, coton, canne à sucre, ananas, banane, mangue, coco, manioc, etc. « Nos camarades de ce secteur sont victimes d’un Salaire Minimum Agricole Garanti (SMAG) INIQUE, qui varie entre 17 000 et 22 000 francs CFA, par mois. Excellence, il est impérieux, que vous preniez la décision politicoéconomique et sociale qui mette fin à cette iniquité, en relevant le Salaire Minimum Agricole Garanti, au moins, au niveau du SMIG (60 000f CFA) », avait plaidé SORO Mamadou de la Centrale Syndicale Humanisme.

La revalorisation du SMAG n’est pas possible maintenant », a tranché Alassane Ouattara précisant qu’une augmentation affecterait la compétitivité du secteur à l’exportation de ces produits.

Sur la question des prisonniers politiques, le Chef de l’Etat a une fois encore été formel. « Il n’y a pas de prisonnier politique en Côte d’Ivoire. Les personnes qui y sont et qui sont en attente de jugement, ont eu un rapport avec les évènements qui ont mis à mel la sureté de l’Etat », a-t-il précisé avant d’annoncer qu’il pourrait gracier les coupables une fois le processus judiciaire terminé.

Selon Alassane Ouattara sur les 150 points de revendication des travailleurs, son gouvernement a apporté des solutions à 130, un effort, qui devrait toujours selon lui être salué par le monde du travail même s’il estime qu’il doit faire davantage pour soulager ces producteurs de richesse.

JEN  

 

Lu 169 fois

Calendrier évènement

May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...