Info News :
Sunday, 28 January 2018 14:13

Côte d’Ivoire : le président du CIDP exige la refonte de la CEI et la libération de tous les détenus politiques Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Babily Dembélé, Président du CIDP Babily Dembélé, Président du CIDP Ph, Dr

Le Président du Congrès Ivoirien Pour le développement de la Paix (CIDP) a qualifié le samedi 27 Janvier 2018 la Commission Electorale Indépendante d’institution dépassée qui exige une refonte totale prenant en compte tous les acteurs de la vie politique que civile. C’était à l’occasion de la première activité d’une organisation professionnelle de la presse.

« La CEI divise les ivoiriens. Elle n’est pas indépendante. Elle doit être reformé avec toutes les tendances politiques de la société civile », a soutenu Babily Dembélé rappelant que si ‘‘le pouvoir a échoué dans sa démarche de réconciliation des ivoiriens, c’est parce qu’il ne respecte pas la constitution et n’écoute pas son opposition’’. « Pour nous, il tout d’abord libérer les prisonniers politiques. Notre constitution nous interdit l’exil et les ivoiriens doivent accepter le mot pardon », a-t-il insisté.

Pour Babily Dembélé, comment devenir un ivoirien nouveau, thème sur lequel, il était invité à se prononcer, si la valeur de la République son foulées au pied par les dirigeants eux-mêmes ? En effet, estime le Président du CIDP, l’ivoirien que prônent le Chef de l’Etat doit promouvoir le respecter soi-même, la rigueur dans la gestion de la chose publique, le respect du contrat social, l’intégrité et l’honnête, avoir amour du travail, la culture du mérite, l’attachement à la dignité humaine et éviter la pratique de la corruption.

Pour son idéologie politique le président du CIDP souligne qu’il est ‘‘un opposant qui ne saurait prendre les armes comme moyen d’action’’. Et c’est pourquoi, estime-t-il que sa candidature à une quelconque présidentielle ne saurait être à l’ordre du jour si la Côte d’Ivoire n’est pas réconciliée avec elle-même.

Engagé dans un conflit de propriété immobilière, sur le programme CIAD-PRIMO, M. Babily, affirme que son adversaire n’est qu’un employé beaucoup trop prétentieux qui veut lui ravir ses biens. « J’ai recruté K.K.F comme mon gérant et c’est de mon absence pour cause d’exil que ce dernier a tripatouillé tous les documents dont il s’en sert aujourd’hui contre moi», a indiqué le promoteur de CIAD-PRIMO.

K.B

Lu 287 fois

Calendrier évènement

August 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...