Info News :
Monday, 13 November 2017 17:50

Côte d’Ivoire : vers l’adoption d’un nouveau code forestier en remplacement de celui de 2014 Spécial

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le premier ministre Gon et Donwahi, le ministre des eaux forêts en pleine concertation Le premier ministre Gon et Donwahi, le ministre des eaux forêts en pleine concertation Ph, Dr

Le gouvernement ivoirien et ses partenaires techniques et financiers ont réfléchi ce lundi 13 novembre 2017 sur la mise en place d’un plan stratégique de ‘‘préservation et de réhabilitation des forets de Côte d’Ivoire’’.

Selon le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, le pays a perdu, de 1960 à 2015 plus des trois quarts de sa forêt. « Il est une évidence, pour chacune et chacun ici présent, que de1960 à nos jours, la Côte d’Ivoire a connu un fort et rapide recul de sa couverture forestière… La superficie de ses forêts est passée de 16 millions d’hectares en 1900, à 7,8 millions d’hectares en 1990 et 3,4 millions d’hectares en 2015 », a souligné le chef du gouvernement à l’ouverture de cet atelier gouvernemental.

Les causes de ce recul ont pour noms, selon Amadou Gon Coulibaly, agriculture extensive, exploitation mal maîtrisée des forêts pour satisfaire les besoins de bois d’œuvre et de bois d’énergie et l’insuffisante capacité de la puissance publique à faire respecter sur le terrain ses textes censés protéger les forêts.

Ayant donc pris la pleine mesure de ce contexte extrêmement délicat pour le pays, le gouvernement, soutient-il, s’est engagé à élaborer une nouvelle stratégie pour la préservation et la réhabilitation des forêts.

Pour le gouvernement ivoirien, le présent séminaire vise donc à enrichir le débat avec la contribution de tous, en vue de faire des choix stratégiques avisés et de prendre des mesures efficaces, viables et durables.

« Nous avons entendu et répondu à leurs préoccupations. Au terme de ce séminaire le gouvernement pourra tenir compte de ce qui a été fait comme rapport quand en tant que ministre des eaux et forêts, j’aurais à présenter une nouvelle mouture avant que le conseil des ministres ne l’approuve par le chef de l’Etat », a indiqué Alain Richard Donwahi, ministre des eaux et forêts pour qui la nouvelle politique de gestion des forêts ivoiriennes doit être la plus correcte possible, c’est-à-dire celle qui devra préserver les intérêts des populations. Le coût estimatif de programme devra attendre qu’il soit approuvé en conseil des ministres.

Ont pris part à ce séminaire la société civile, à travers la plateforme des ONG de l’environnement et le regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains (RAIDH) ; le secteur privé représenté par des industriels de la filière bois et les industriels du cacao à travers World Cocoa Fundation; les institutions de recherche aux niveaux national et international; les Partenaires Techniques et Financiers ; et le Directoire de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire.

JEN

Lu 46 fois

Calendrier évènement

December 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...