Info News :
Sunday, 01 October 2017 04:46

Côte d’Ivoire : Philippe Légré continue de rouler ses parents dans la farine Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Le message du président du conseil régional du Gboklê et la réalité du terrain Le message du président du conseil régional du Gboklê et la réalité du terrain Ph, @artici.net

« Conseil Régional du Gboklê, le ministre Légré et le député Frégbo travaillent pour vous ». Voilà le message, à forte odeur de publicité de campagne, que ces deux élus lancent à l’endroit des populations de la sous-préfecture de Lobakuya. Ce message bien visible sur un panneau, placé à un endroit dégagé du village de Sahoua, rappelle à tout passant l’action de développement engagée par Philippe Légré qui préfère son titre de ministre que celui d’agent de développement que lui confère le conseil régional pour ses populations.

Cependant, ces élus travaillent-ils vraiment pour leurs populations ou œuvrent-ils à les maintenir dans la misère la plus totale ?

En effet, ce panneau, nous raconte un habitant de Sahoua, a été placé lors de la campagne des législatives. Des machines pour le reprofilage des routes avaient même été déployées pour les travaux. Mais juste après le scrutin, elles ont été retirées et les routes abandonnées dans leurs états. Simple opération de charme ? Sans aucun doute, nous confirme notre interlocuteur qui aura compris plus tard cette action.

En mai 2016, lors d’une mission dans la localité de Lobakuya, nous avions été frappés par le manque d’eau dans ce gros village, nouvellement promu sous-préfecture et qui attendait l’arrivée de son commandant. Sans eau potable ni électricité, nous nous sommes d’abord intéressés par les raisons du manque de cette source vitale pour toute population.

L’explication ? La seule pompe de ce village de plus de 8.000 âmes est en panne depuis 2009 et sa réparation nécessitait la modique somme de 150.000 FCFA. Et cette somme personne n’était prête à la consentir pour mettre un terme aux souffrances de ces populations qui doivent racler au plus profond des puits pour avoir de l’eau à filtrer avant consommation.

Sans eau à boire ce jour-là à notre passage à Lobakuya, nous avions interpellé et supplié le président du conseil régional Philippe Légré qui lui nous indiquait qu’il a inscrit cette localité dans un programme d’adduction d’eau potable. Mais en attendant la mise en œuvre de ce programme qui, pour nous, prendra du temps, nous avons émis la doléance d’offrir la réparation de cette pompe qui coûte, selon le technicien rentré ce jour-là 150.000 FCFA afin de soulager les populations. Malheureusement seize (16) mois après notre plaidoyer, la réponse qui est donnée est ce panneau rappelle vraiment ce que Philippe Légré entend servir à ses parents ; la misère! sur tous les plans.

                   

Lu 356 fois

Calendrier évènement

December 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...