20
August

Côte d’Ivoire : la commune de Bondoukou prend son envol sous Koné Hiliassou qui bat le record des réalisations

Publié dans Politique

Le travail d’Hercule abattu par l’actuel maire de la commune de Bondoukou Koné Hiliassou, hisse aujourd’hui la ville au ‘’Mille Mosquées’’ parmi les communes les plus séduisantes de la Côte d’Ivoire. Avant son élection à la tête du conseil municipal de Bondoukou, Koné Hiliassou avait fait du bien-être social, son cheval de bataille. Une action qu’il a remarquablement accentuée juste après son arrivée à la tête du conseil municipal avec la réalisation de nombreux projets socio-économiques et culturels  pour le bonheur de ses administrés. Il reste incontestablement le Maire dont les réalisations tranchent radicalement avec le passé de la ville.

La marque Hiliassou

Les preuves sont tangibles et palpables.  Au cours de sa première session de l’année tenue samedi 14 avril 2018, le Conseil municipal a affirmé avoir exécuté 70% de son budget 2017. Plus de 110 millions de francs CFA sur environ 163 millions attendus ont servi à la réalisation de 13 projets sur les 15 inscrits dans l’agenda de la mairie. Il s’agit, parmi d’autres, de la pose à Bondoukou de feux tricolores à 4 carrefours jugés dangereux, la construction et l’équipement d’un nouvel abattoir qui a englouti 60 millions de FCFA, l’installation d’une bouche d’incendie (borne-fontaine) au marché central, la construction de 21 salles de classe et bureaux de Directeur à Allaladougou et Soko et dans plusieurs autres localités de la commune. Des réalisations devenues une ‘‘marque Hiliassou’’ dans une ville qui, depuis qu’elle est commune, n’a pas bénéficié autant d’investissements.

Pour le maire, ces résultats n’auraient pas été possibles sans une gestion saine et rigoureuse des ressources financières. Chose à laquelle Koné Hiliassou accorde, insiste-t-il, beaucoup d’intérêt depuis son avènement à la tête de ce conseil. Conséquence : le niveau de recouvrement des recettes est passé de 5 à 20 millions de francs CFA par mois. Cette performance est, souligne le premier magistrat, le fruit de la conjugaison des efforts de tous ses collaborateurs.

Bondoukou est aujourd’hui, et ça l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) a pu faire le constat au pas de course, une ville moderne et envieuse grâce aux infrastructures modernes réalisées par le premier magistrat de cette commune. Sa vision et sa politique émergente fait aujourd’hui de lui une fierté et un modèle de maire pour la Côte d’Ivoire et pour toute l’Afrique entière.

Hiliassou, le bon samaritain

Considéré comme le ‘’bon samaritain ‘’dans la ville aux mille mosquées, Koné Hiliassou avait doté, en mai 2010, l’hôpital général de Bondoukou d’un pavillon d’hospitalisation afin de permettre la prise en charge médicale de hautes personnalités de la localité. Son sens élevé  d’humanisme a consacré son élection sans forcing. A SOKO, village frontière avec le Ghana, il est perçu comme le ‘‘Messi sauveur’’ pour avoir offert de sa propre poche, un toit à un septuagénaire et toute sa famille. En effet, c’est au cours d’une visite dans cette localité que le vieil homme  a approché le 1er magistrat de la commune de Bondoukou pour  lui exprimer  sa détresse. Les murs de la maison de cet homme que nous avons rencontré, à l’occasion de notre passage le 4 août 2018 à SOKO étaient gravement fissurés et les fondements totalement en lambeaux. Le danger d’un écroulement était imminent. Ainsi, répondant à son cri d’un cœur, le Maire au grand cœur lui a bâti une maison de 3 pièces répondant aux normes règlementaires. Koné Hiliassou a redonné vie à cet homme et à sa famille qui n’oublieront jamais ce cet acte de magnanimité.

Pour l’avenir : « faire de Bondoukou, une cité  aux allures d’une ville européenne »      

Koné Hiliassou a en projet, la réalisation d’un musée ultra moderne à l’allure d’un centre commercial afin de faciliter les transactions sur place pour les visiteurs des lieux. Il a également en projet la construction d’un marché moderne, la construction des nombreuses usines de transformation des produits locaux, l’organisation des femmes potières de.... L’objectif de ce bâtisseur infatigable est de faire en sorte que la ville de Bondoukou ressemble à une ville Européenne.

Incontestablement, Koné Hiliassou est en train de tracer les sillons du développement  Bondoukou. En un mot il veut faire de la ville aux ‘’Mille Mosquées’’ un Eldorado capable d’attirer beaucoup d’investisseurs et de visiteurs. Le problème de l’emploi jeune est au cœur de ses préoccupations une fois les premières unités industrielles dont il rêve seront installées. Sans avoir fait de promesse lors de sa campagne précédente, c’est un bilan plus que satisfaisant que l’on note. Mais pour ce travailleur infatigable, tant qu’il y aura des misères à soulager, les initiatives ne doivent pas s’arrêter. Un second mandat lui permettra de poursuivre ces actions de développement.

Koné Hiliassou est élu  à la tête du Conseil Municipal de Bondoukou depuis le 20 juin 2013. Il a succèdé à  Kouakou Dapa (1995-2013), Lamine Ouattara (1991-1995), Yaya Ouattara (1983-1990) et Fétigué Coulibaly (1981-1983)

woroba.net

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...