19
February

San-Pédro : Babo Darret invite les militants du RDR à consolider les acquis de premier parti politique ivoirien

Publié dans Politique

Dans le cadre de la tournée de mobilisation et de sensibilisation des bases initiée par la Direction du parti des républicains (RDR), le vice-président de ce parti chargé des régions du haut Sassandra et de la Marahoué, Babo Darret, accompagné d’une forte délégation, était à  San-Pedro le samedi 17 février 2018.

L’objectif visait à exhorter les structures spécialisées du parti en appelant les militants de base à se tenir prêts pour les élections avenir.

Devant de nombreux militants qui ont pris d’assaut, le centre culturel municipal, l’émissaire de la présidente du parti, Dagri Diabaté, après avoir réitéré les vœux de la direction du parti, a invité les militants à s’engager fermement avec la nouvelle direction du parti. 

Pour Babo Darret, ce n’est qu’à travers la mobilisation des militants aux élections locales avenir que le RDR pourra, une fois encore,  démontrer qu’il demeure la première force politique en ce moment en Côte d’ivoire.

 « 2018 est une année importante pour notre parti, au regard des défis qui nous attendent.  2018 est aussi l’année des élections municipales, régionales et sénatoriales, à l’occasion desquelles le RDR doit consolider ses acquis de premier parti politique de Côte d’ivoire », a-t-il  expliqué à ses militants.

« Le RDR, poursuit-il, souhaite que ces élections se fassent dans le cadre du parti unifié. En attendant, le RDR doit se préparer pour relever tous les défis liés à ces élections municipales, régionales  et sénatoriales ».

C’est pourquoi, il invite tous les militants de la région de San-Pedro à la discipline, à l’occupation du terrain, à la formation au processus électoral mais surtout à s’inscrir massive sur les listes électorales notamment les nouveaux  majeurs.

Le secrétaire départemental RDR, Bamba Brahima, a assuré le chef de la délégation de l’implantation  du RDR dans la région de San-Pedro en affirmant l’engagement des militants  aux prochaines batailles.

Quant au délégué départemental RJR, Lago Décoster, il a exprimé sa reconnaissante à  la direction du parti pour la nomination du maire Bouéka Nabo Clément au poste de vice-président du RDR, chargé de la région de San-Pedro et de l’honorable Inago Tétiako, comme conseillère spéciale de la secrétaire générale adjointe du RDR.

«Nous faisons le pari d’ici d’amener au RDR tous les postes électifs avenir. Tous les jeunes doivent se ranger et unis comme un seul homme pour aller à la conquête de ces postes pourvus », a-t-il indiqué. 

 Zétia

27
April

Côte d’Ivoire : La jeunesse du RJR de San-Pédro désavoue la décision d’un vice-président de vouloir lui imposer un président frappé par la limite d’âge

Publié dans Politique

Sylla Abib, candidat aux élections de président de jeune du RDR de la commune de San-Pedro, a affirmé son opposition à la décision du vice-président de son parti chargé de la région de San-Pedro, Bouéka Nabo Clément de reconduire l'ancien Président communal Tiéné Drissa frappé par la limite d’âge.

Sylla, qui a initié une rencontre dans sa section au lendemain de sa participation à la réunion organisé par le maire Bouéka Nabo Clément a invité les 36 secrétaires  de section qui lui sont favorables  à rester mobilisés et continuer la lutte pour exiger l'organisation des élections. 

« Le président sortant du RJR est dépassé par l'âge, il est fini. Le Président RJR national, nous a donné une semaine pour nous entendre sur une candidature et à notre grande surprise, voilà que le vice-président vient de murir un autre projet. Celui de voir continuer le président sortant, frappé par la limite de l’âge. Moi et les 36 présidents de sections, on ne se reconnaît pas dans ça.", a-t-il déclaré, estimant que, l'union et le dynamisme des présidents de sections résident en l’organisation de ces élections du fait qu'ils leur appartiennent de choisir eux-même leur président communal. 

« Ma candidature a été motivé par les camarades présidents de section. On a dit qu'on va en commune et c'est donc dans la commune que nous allons travailler », a-t-il souligné. « Pour répondre aux actes que le vice-président a posé, poursuit-il, nous allons mettre en place un bureau communal pour travailler pour le parti ». 

Zétia

04
May

Côte d’Ivoire : un ministère chargé des affaires politiques pour quel besoin ?

Publié dans Politique

 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce vendredi 04 mai 2018, à la signature d’un décret portant nomination d’un Ministre à la Présidence de la République. Ainsi, Monsieur Amadou SOUMAHORO est nommé Ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Politiques.

Fait à Abidjan, le 04 mai 2018

Le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République

Patrick ACHI

C’est par ce communiqué laconique qu’Alassane Ouattara a promu l’ex Secrétaire Général du RDR qui a battu le record de l’intérimaire à ce poste, ministre auprès du Président de la République, chargé des Affaires Politiques. Depuis donc ce vendredi 04 mai 2018, M. Soumahoro, alias Tchomba est à nouveau ministre de la République de Côte d’Ivoire à un poste qui suscite interrogation. A quel besoin répond-il vraiment ce poste de ministre des affaires politique ? Puisque, pour des questions politiques, tous les ministres au gouvernement sont, pour la quasi-totalité, des militants de partis politiques. Un simple conseiller ne résoudrait-il pas le problème ?

En effet, en faisant de M. Soumahoro ministre de la République, non seulement, Alassane Ouattara officialise la fonction qu’occupe un ami auprès de lui afin de lui accorder tous les privilèges lien à cette fonction, mais surtout ramène l’homme, quelque effacé de la scène politique depuis le dernier congrès de son parti qui a consacré le renouvellement de la direction du Rassemblement Des Républicains. Encore une charge de plus pour le contribuable ivoirien !

JEN

05
May

Côte d’Ivoire/Alassane Ouattara à la clôture du 4è congrès extraordinaire du RDR : « Seuls les membres du RHDP feront partie du prochain gouvernement »

Publié dans Politique

Dans son discours de clôture du 4è congrès extraordinaire de son parti, Alassane réitéré son appel aux partis membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a soutenir son projet de parti unifié en promettant leur participation à son prochain gouvernement   

Merci à toutes et à tous pour votre présence depuis ce matin et pour cette grande mobilisation. Cela démontre votre engagement et votre détermination à toujours porter haut les valeurs de notre grand Parti. 

Je suis heureux de constater que le projet sur lequel nous travaillons depuis plusieurs années et qui a été acté par notre 3ème Congrès Ordinaire les 9 et 10 septembre 2017  est  en train de se traduire en acte.

Je voudrais donc adresser mes vives félicitations à Madame la Présidente du RDR, Professeure Henriette DAGRI DIABATÉ, pour toutes les orientations politiques qui ont été prises pour la mise en place du Parti unifié. 

J’associe à ces félicitations, Monsieur le Premier Vice-Président du RDR, Monsieur Amadou GON COULIBALY, pour l’excellent travail de coordination de l’action des Vice-Présidents et surtout pour la qualité des travaux du Comité de Haut Niveau.

J’adresse également mes félicitations à la Secrétaire Générale du RDR, Madame Kandia CAMARA et son équipe, les Secrétaires Délégués et les Secrétaires Généraux Adjoints, pour l’excellent travail de terrain accompli,  avec une grande efficacité.

Je félicite le Comité d’organisation et son dynamique Président, Monsieur le Vice-Président Adama BICTOGO qui, en si peu de temps, a  réussi  brillamment l’organisation  de deux grands événements.

J’adresse aussi mes vives  félicitations au Comité scientifique présidé par Monsieur le Vice-Président Ibrahim CISSÉ Bacongo, pour la qualité des documents de travail mis à notre disposition. 

Enfin, je  remercie tous les partis frères du RHDP et leurs dirigeants, qui ont effectué le déplacement et qui partagent avec nous le rêve de la création du parti unifié RHDP.

J’associe à ces remerciements, toutes les militantes et tous les militants de notre grand parti.

Mesdames et Messieurs, chères militantes, chers militants du RDR,

Notre Parti est à un autre grand rendez-vous de son histoire.

En effet, à l’occasion de ce 4ème Congrès Extraordinaire de notre Parti qui porte sur le thème : « Le RDR mobilisé pour le RHDP unifié », nous venons de concrétiser, au niveau du RDR, un vœu qui m’est très cher : celui de transformer notre alliance avec le PDCI, L’UDPCI, le MFA, le PIT et l’UPCI en un Parti unifié ; c’est à dire en un grand rassemblement politique qui favorisera l’épanouissement de chaque Ivoirienne et de chaque ivoirien pendant plusieurs décennies. 

Comme je l’ai indiqué ici-même, à l’occasion du 3ème Congrès Ordinaire de notre Parti, nous devons tous, mettre notre beau pays, au-dessus des intérêts partisans. 

Oui, la Côte d’Ivoire doit être au-dessus des intérêts personnels.

Comme mentionné ce matin par le Premier Vice-Président, l’idée de la mise en place du RHDP ne date pas d’aujourd’hui (il y a eu Accra en 2004,  Paris en 2005 et les élections présidentielles  de 2010 et de 2015). 

C’est ainsi que nous avons gouverné ensemble, dans le cadre du RHDP.

Depuis huit (8) ans, notre pays connaît des avancées remarquables, dans tous les domaines. Ces résultats, nous  les avons obtenus grâce au courage, à la solidarité et à la détermination de chacune et chacun d’entre nous.

Nous avons obtenu ces résultats aussi et surtout  parce que nous avons décidé, avec les partis frères du PDCI, de l’UDPCI, du MFA, du PIT et l’UPCI, de nous rassembler afin de bâtir une nation forte et prospère pour les générations futures.  

Chers frères, chères sœurs, 

Le parti unifié RHDP, est véritablement une chance pour nous et pour les générations à venir. C’est dans le Parti unifié que nous consoliderons la paix et que nous préserverons durablement les acquis de notre gouvernance, le développement de notre pays et l’unité nationale. 

Je sais que certains parmi vous ont encore des doutes. Je sais aussi que d’autres sont réticents. 

Mais je vous demande de me faire confiance.

Le RDR ne disparaîtra pas. Aucun parti ne disparaîtra. Tous les partis figureront dans le logo du RHDP. 

À travers le RHDP, ce sont les enfants d’Houphouët-Boigny qui se retrouvent pour continuer à bâtir  la Côte d’Ivoire dans la paix,  l’Union, la Discipline et le Travail, pour des décennies.

Notre objectif, c’est la stabilité politique de notre pays et le développement économique pour l’épanouissement de tous nos concitoyens.

L’un des partis n’a pas souhaité adopter l’accord politique pour la création du Parti unifié. 

Je voudrais cependant vous dire que le RHDP se constituera avec ceux qui le voudront bien. 

 Maintenant que nous avons les Textes fondateurs et l’Accord politique et conformément à la volonté exprimée par nos militants, je demande à la Direction du RHDP de procéder à leur dépôt au Ministère de l’Intérieur.

Pour la consolidation du RHDP, je propose l’organisation du Congrès Constitutif  du RHDP dans les meilleurs délais, pour nous permettre d’asseoir le RHDP dans toutes les régions de notre pays. 

Ce Congrès Constitutif devra poser les bases du choix de notre futur candidat à l’élection présidentielle de 2020. Ce choix sera démocratique.

Je l’ai toujours indiqué, tout le monde pourra être candidat en 2020.

Et le meilleur  d’entre nous sera désigné, par vous, comme candidat unique du RHDP en 2020.

Merci encore chères militantes et chers militants pour votre exceptionnelle mobilisation et pour la confiance que vous m’avez toujours témoignée.

 

Vive le RHDP unifié !

Vive la Côte d’Ivoire rassemblée !

Je vous remercie !

 

Calendrier évènement

June 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...