15
December

Côte d’Ivoire : L’Assemblée Nationale adopte son propre budget de plus 35 Milliards FCFA contre 23,6 proposé par le gouvernement et embarrasse Ouattara

Publié dans Politique

Plus de 35 Milliards FCFA. C’est l’enveloppe que se sont octroyés les députés ivoiriens aux termes d’un huis clos de plusieurs heures jeudi 14 décembre 2018 consacré à l’examen du budget 2018, séance qui a été suspendu mardi 12 décembre par un préalable posé par le député Félix Anoblé de San-Pédro commune. Une enveloppe de 11 Milliards de plus qui dérange au moment où le gouvernement cherche à réduire ses dépenses.

Où et comment trouver les ressources additionnelles pour réajuster ce budget qui est passé de 23,6 Milliards à plus de 35 Milliards FCFA? Cette question soulevée par le député Patrick Kouassi a été esquivée par le l’émissaire du gouvernement, le secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, en charge du Budget, Moussa SANOGO qui avait en renfort l’ancien premier ministre Ahoussou Jeannot. « La question ayant été débattue à huis clos, je ne sais pas s’il y a lieu d’en parler ici », a déclaré l’émissaire du gouvernement.

Sur le sujet aucun groupe parlementaire n’a souhaité se prononcer. Le RDR qui avait manifesté l’intention de dire un mot, s’est par la suite rebiffé, après que le député Anoblé ait recadré de cette séance en commission qui, selon lui, a déjà examiné la question à huis clos et adressée au Chef de l'Etat ses observations et recommandations.     

Le projet de budget 2018 soumis à nouveau l’examen des députés ce vendredi 15 s’équilibre en ressources et en charge à 6.746 257 616 332 FCFA ; soit 4,8% par rapport au budget révisé de 2017 estimé à 6 447 638 712 432 FCFA.

Les débats continuent au moment où nous mettions sous presse. Nous y reviendrons

JEN          

15
December

Côte d’Ivoire : Proposition d’amendement du député Anoblé qui a perturbé l’émissaire du gouvernement

Publié dans Politique

Le député de san-pédro a ramené ce vendredi 15 décembre 2017, lors de l’examen du projet de budget 2018 en Commission, le gouvernement à une relecture de du budget qui selon lui comporte des points sombres à la compréhension. En effet, l’annexe fiscale 2018 en son article 42 prévoit une taxe de 5% applicable sur le chiffre d’affaire des entreprises du secteur bois. Une réforme incompréhensible puisqu’il fait perdre plus de 800 Milliards FCFA à l’Etat.   

« L’annexe fiscale 2018 propose en son article 42 la suppression de la taxe d’abattage calculée sur le volume de bois par mètre cube et propose une taxe sur les ventes de bois dont le taux serait de 5% applicable sur le chiffre d’affaire des entreprises du secteur bois. Cette réforme fait une prévision de 548.300.080 FCFA pour 2018. En lieu et place d’une recette fiscale de 1.354.000.000 FCFA pour 2017 faisant ressortir une perte de recette de 805.699.920 FCFA. Vu l’absence d’incidence réelle sur les recettes fiscales, je propose sa suppression de l’annexe fiscale 2018 », a-t-il insisté.

Les réponses de l’émissaire n’ayant pas convaincu le député Anoblé soutenu par certains députés, une suspension de séance a été demandée pour une concertation afin d’harmoniser les angles. 10 Minutes auront suffi pour reprendre les travaux pour avancer.

JEN

Calendrier évènement

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...