12
September

Côte d’Ivoire/Affaire budget de souveraineté : La loi des finances 2015, 2016 et 2017 qui situe tout

Publié dans Politique

En termes de dotation budgétaires, les lois de finances ivoiriennes pour les gestions 2015, 2016 et 2017 affichent pour la Présidence de République respectivement 100,647 milliards de FCFA, 142,300 milliards de FCFA et 96,356 milliards de FCFA. Ces enveloppes comprenant aussi bien les allocations destinées aux dépenses ordinaires qu’à celles d’investissement de l’institution. Par ailleurs, sur cette période, le tableau récapitulatif des enveloppes budgétaires par secteur consigne au titre de la Souveraineté : 270,171 milliards de FCFA pour 2015 ; 322,987 milliards de FCFA pour 2016 ; et 342,636 milliards FCFA pour 2017.

Question, à 342,363 milliards de FCFA, que renferme concrètement ce secteur Souveraineté ? S’agit-il des domaines d’application des compétences régaliennes de l’Etat que peuvent être, entre autres, la Défense et la Sécurité nationale, la Diplomatie, la Justice, voire même dans certains cas la Culture ? Ou totalement autres choses ? Commencer à avoir un début de réponse à cette interrogation lourde, requiert d’ausculter « le tableau récap » des dépenses budgétaires de la Côte d’Ivoire par secteur, reproduit ci-après.

Budget 2015, 2016 et 2017 – Récapitulatif par secteur
(En milliards de FCFA)

Secteurs

2015

2016

2017

Souveraineté

270,174

322,987

342,636

Défense & Sécurité

431,280

447,756

482,086

Affaires générales et financières

354,892

541,824

595,861

Enseignement, formation, Recherche

1 038,433

1 304,695

209,119

Culture et Loisirs

60,745

108,008

158,529

Santé et actions sociales

386,936

452,615

454,597

Administration et développement des infrastructures

43986

1 075,536

1 363,698

Production et Commerce

234,311

387,481

271,714

Dépenses non ventilables par secteurs

1 433, 121

1 524,899

1 623,177

TOTAL GENERAL

5 196,037

6 165,805

6 501,421

Source Lois de finances 2015, 2016 et 2017 de la Côte d’Ivoire

Ainsi, donc la « Souveraineté » à laquelle est consacré, chaque année, un peu plus de 5% du budget de la Côte d’Ivoire, couvre un champ dont les contours ne transparaissent pas avec évidence. Car n’intègre pas forcément, comme l’atteste le récapitulatif des allocations budgétaires ivoiriennes par secteur, les traditionnels domaines d’application des compétences régaliennes de l’Etat. Une situation que pourrait bien contribuer à clarifier le prochain procès en diffamation contre le bimensuel, La Lettre du Continent, annoncé par la Présidence de la République ivoirienne via un communiqué signé du Secrétaire Général de cette institution en date du 02 septembre 2017.

Source : lalettredaffaire.com

22
September

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dément avoir refusé une médiation d’Obasanjo entre lui et Ouattara

Publié dans Politique

COMMUNIQUE DU CABINET DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Le jeudi 21 septembre 2017, une publication parue sur le site d’information Ivoirebusiness qui prétend reprendre un article de Le Temps signé de Marcel Dezogno, a prêté au Président de l’Assemblée nationale, Son Excellence Monsieur SORO Kigbafori Guillaume, des propos d’une gravité extrême.

Aux termes de cet article, le Président SORO Kigbafori Guillaume se serait, sur son compte Twiter, vertement pris au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, aurait qualifié de « panier à crabe » le dernier Congrès du RDR et aurait récusé une médiation de l’ancien Chef de l’Etat du Nigéria Olusegun Obasanjo.

A l’évidence, le sombre dessein de l’auteur de cet article et de sa rédaction n’est autre que de jeter un discrédit sur le Président de l’Assemblée nationale et semer la discorde entre lui et le Chef de l’Etat, d’une part, et le RDR d’autre part.

En tout état de cause, le Président SORO Kigbafori Guillaume n’a jamais tenu les propos qui lui sont prêtés et cela reste vérifiable sur son compte Twiter. Il ne se reconnait nullement dans ces allégations infondées qui n’engagent que leurs auteurs et contre lesquels il  s’insurge.

Le Président SORO Kigbafori Guillaume, profondément attaché à la démocratie et à la réconciliation entre les ivoiriens, invite les journalistes à davantage faire preuve de professionnalisme et à se garder de tels propos mensongers et de nature à mettre à mal la cohésion de notre pays.

Il appelle les ivoiriens à plus de discernement et à recourir aux sources d’informations fiables que sont ses sites et comptes personnels pour toute information le concernant.

Fait à Abidjan le 22 septembre 2017

                 Le Chef de Cabinet

               OUATTARA Toh Marc

01
November

Côte d’Ivoire : Un proche de Soro dément avoir eu une rencontre entre le Président Ouattara et son mentor

Publié dans Politique

 Communiqué   de     Presse      du     Service Communication        du     président de     l’Assemblée nationale                                 

Une      information       faisant  état      d’une    rencontre          entre     le président      de

La République  Son      Excellence        Monsieur Alassane       OUATTARA      et         le président      de            l’Assemblée nationale,  Son      Excellence        Guillaume Kigbafori SORO,      le 29     octobre 2017     au            palais   présidentiel, a été véhiculée      par les  réseaux sociaux  et reprise par certains  médias.                                   

Cette    information       est       inexacte.                     

Le président     de        l’Assemblée      nationale,         comme il          l’avait annoncée à son  retour   de        Russie,            a          sollicité une      audience          auprès  du        Chef de            l’Etat    et         est       en instance            d’être    reçu.                                                                 

 Fait     à Abidjan, le 30 octobre            2017

TOURE             Moussa                                                                                 

Conseiller         Spécial,            Chef     du        Service            

Communication du        Président          de                               

l’Assemblée      nationale          de        Côte     d’Ivoire

20
November

En visite à Abidjan : Faure à son opposition : « vous aurez le temps d’argumenter votre demande de retour à la constitution de 1992 »

Publié dans Politique

En visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire, le président togolais Faure Gnassigbé, président de la Conférence des chefs d’Etat de la Cedeao, a affirmé sa volonté d’aller au dialogue avec son opposition qui le lui réclame depuis plusieurs mois.

« Quelle que soit la situation, quelques soient les évènements, tout doit se terminer par le dialogue. Et ce dialogue est en cours de préparation », a déclaré Faure Gnassigbé, après un entretien de plus deux heures d’horloge avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara. « Je pense que d’ici quelques semaines, ce dialogue pourra s’ouvrir », a-t-il ajouté.

Pour le président togolais l’opposition aura le temps de convaincre la majorité au pouvoir les raisons qui fondent sa demande au retour à la constitution de 1992.

Je pense qu’autour de la table, nous pourrons avancer nos arguments. L’opposition pourra dire pourquoi et comment elle présente cette revendication et le parti majoritaire pourra répondre pourquoi il est contre ou pour », a indiqué Faure Gnassigbé, persuadé que les togolais transcenderont leur divergence. « Mais dans tous les cas, la décision sera consensuelle », a-t-il conclu.

Pour Alassane Ouattara, ‘‘la paix dans la sous-région étant quelque chose d’indispensable pour le développement économique et social, tous doivent  s’engager dans cette voie comme annoncé par son hôte, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, Faure Gnassingbé. est le président en exercice de la CEDEAO et de la conférence des Chef d’Etat. « Le Nigéria est le leader de notre région, et après notre entretien, il s’entretiendra également avec Bouhari », a indiqué le président ivoirien annonçant des consultations plus large au sommet des chefs d’Etat qui aura lieu en terre ivoirienne en mi-décembre mais avant, une consultation est prévue en fin novembre. « Nous travaillons pour que la paix soit maintenue et renforcé au Togo », a conclu Alassane Ouattara.

La situation sécuritaire et politique dans la sous-région ont été également abordées notamment celles de la Guinée-Bissau qui traverse une situation de crise difficile et celle dans le sahel. La question de l’élargissement de la Cedeao à d’autres pays qui en ont fait la demande était aussi inscrite dans l’agenda des deux chefs d’Etat.

JEN

Calendrier évènement

October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Video du jour

Photo du jours

A propos

L'ARTCI est une agence de communication basée en Côte d'Ivoire et a pour but de donner une information fiable et complète au publique. Lire la suite ...

 

Contactez-nous

Suivez-nous ...